Nos conseils pour améliorer votre référencement naturel (SEO)

Dans le domaine de la performance digitale, le référencement représente une bataille sans fin que se livrent les entreprises, afin de positionner leur entreprise en tête des résultats de recherche des moteurs comme Google, Bing, ou Yahoo. Il existe plusieurs stratégies de référencement, dont principalement deux grandes catégories : le référencement payant et le référencement naturel (référencement SEO). Le référencement naturel vous permettra de positionner votre entreprise sur le long terme, alors que le référencement payant se concentrera sur des campagnes spécifiques, et à une acquisition de trafic sur le court-terme. Voici dix conseils pour vous aider en 2016 à optimiser votre référencement naturel.

1. Réalisez un audit technique de votre site

Si vous ne l’avez pas déjà réalisé, un audit technique du code de votre site sera la première action à mener pour savoir si votre structure actuelle est “SEO friendly”, ie adaptée pour obtenir un bon positionnement naturel sur les moteurs de recherche. En effet, la qualité de code de votre site est un critère déterminant, qui va influencer les algorithmes des moteurs comme Google dans le bon ou le mauvais sens. Une structure de code de qualité sur WordPress par exemple, va permettre un meilleur référencement naturel. A l’inverse, un code bricolé sans cohérence, ou qui a été retouché par différentes personnes sans nécessairement vous assurer de la qualité de la reprise, va provoquer des pertes de performance en referencement. Dans le cas où l’audit conduirait à la recommandation d’une refonte technique de votre site, il sera impératif de la suivre, et de faire réviser votre code technique par des experts.

2. Vérifiez que votre site est full “responsive design”

Une fois votre code audité, un autre critère technique est déterminant : votre site est-il adapté pour les usages mobile et tablette, ie est-il “responsive design” ?
Depuis 2015, les moteurs comme Google ont adapté leurs algorithmes de référencement de site web dans ce sens, puisqu’ils privilégient dans les résultats de recherche, les sites qui ont été codés pour les mobiles et les tablettes. En effet, Google souhaite mettre en avant ces entreprises, car ils souhaitent globalement pousser l’utilisation du mobile.. Si vous ne l’avez pas encore fait, contactez une agence spécialisée en design de sites “responsive design” afin de faire passer votre site en responsive design. Cet investissement sera sur le long terme très profitable pour vous, en termes de positionnement web.

3. Respectez la sémantique html

Un autre aspect technique à prendre en compte est la sémantique html de vos pages. Voici quelques meilleures pratiques à adopter. L’HTML 5 est à privilégier ; le code HTML doit être facilement parcouru par les moteurs de recherches, il faut donc éviter d’utiliser de façon abusive les balises et de mélanger l’HTML avec du JavaScript et/ou du CSS ; enfin, validez le code CSS dès que possible afin d’en vérifier la qualité et le bon usage.

4. Mettez en place une architecture cohérente d’URLs

Chacune de vos pages contient une URL, ie une adresse web spécifique. Les moteurs de recherche scannent ces pages automatiquement, pour les proposer celles qui seront les plus adaptées aux internautes. La structure de l’ensemble des pages de votre site peut ainsi favoriser ou desservir votre referencement naturel. En effet, vous devez faire apparaître des mots clefs dans vos urls, mais aussi respecter une structure cohérente et répétée sur l’ensemble de vos pages.

5. Réalisez un audit de référencement naturel (audit SEO)

Une fois les aspects techniques de référencement vérifiés et/ ou corrigés, vous devez passer à la phase éditoriale de votre travail sur le referencement naturel. La première “best practice” que nous vous conseillons est de faire réaliser un audit SEO. Cet audit va consister à mener une analyse sur les recherches globales tapées par les internautes sur votre environnement de mots et expressions clefs. L’audit mettra en avant une shortlist d’expressions les plus pertinentes par rapport à votre activité, et les classera selon des critères précis : concurrence, volume de recherches, localisation des recherches, etc. Les objectifs d’un tel audit est de vous informer sur ce que les gens recherchent, et de vous permettre d’orienter au mieux la production de vos textes. Conservez précieusement ce document pour toute rédaction web, et transmettez-le à l’ensemble des contributeurs de la rédaction.

6. Produisez des textes de qualité

Privilégiez avant tout la qualité de vos textes, plutôt que leur quantité. Les moteurs de recherche on mis en place des techniques pour vérifier automatiquement la qualité des textes produits. Ils peuvent savoir si vous avez copié-collé des textes d’autres pages par exemple. Le “duplicate content” est très nocif pour votre référencement naturel, puisqu’il pourra dans certains cas conduire à un dé-référencement de votre site. Pour produire des textes de qualité, mettez en place une stratégie éditoriale, et faîtes intervenir des personnes ayant une réelle expertise en la matière (on ne s’improvise pas expert en rédaction web).

7. Répétez vos mots clefs

Une fois que vous avez produit des textes de qualité, assurez-vous que vos mots clefs sont répétés dans vos textes. En effet, c’est un critère important qui favorisera votre référencement naturel.

8. Soignez vos méta-descriptions

Une fois vos textes produits, vérifiez dans votre back-office que vous avez bien rempli vos textes de méta-descriptions. Ce sont les textes qui seront visibles sur les moteurs de recherche, pour aider les internautes à faire leur choix. Vos méta-descriptions, extraits, et mot clef principal, doivent être techniquement bien préparés : respectez une structure commune à l’ensemble de vos pages, ajoutez des descriptions courtes et compréhensibles, et faîtes apparaître vos mots clefs.

9. Développez un Blog

Une stratégie intéressante pour développer votre referencement naturel est de mettre en place sur votre site une section Blog, et de favoriser une politique de production régulière d’articles d’actualité autour de votre marque, de votre entreprise, et de votre secteur. Sur le long terme, cette stratégie vous apportera de multiples bénéfices : la section blog étend votre production de contenus sur des sujets variés, et produira un meilleur engagement de vos clients, prospects, fournisseurs, acteurs clefs autour de votre société. N’hésitez pas à compléter cette stratégie par du push marketing, comme de l’email marketing par exemple, afin de faire savoir à votre communauté lorsqu’un nouvel article a été rédigé.

10. Etoffez votre présence social media

Vous avez certainement depuis quelques années créé votre page société sur les réseaux sociaux. Avez-vous pour autant engagé des ressources internes ou externes suffisantes pour animer ces flux social media sur le long terme ? Pour y parvenir, commencez par mettre en place une stratégie social media spécifique en fonction du réseau social : vous n’allez pas communiquer de la même façon sur Facebook, Linkedin, Twitter, ou Pinterest. Faîtes vous aider par une agence digitale, qui vous proposera par exemple une Guideline social media. Cette guideline aura pour but de cadrer les productions de posts. Gardez en mémoire que la production de posts sur ces réseaux vous fera remonter au bon d’un certain temps sur les moteurs de recherche, car tous ces contenus sont visibles sur Google. Encore une fois, un gain non négligeable pour votre référencement.



A propos

En tant que directeur de l'agence digitale Audacy et en tant que consultant digital, j'interviens avec mon équipe sur une palette variée de problématiques digitales : amorçages de start-up, création de communications et d'expériences digitales fortes, ou encore la mise en place de stratégies marketing d'acquisition de trafic ou de fidélisation.

Envie d'aller plus loin ?