• Développement front-end

    Dans le langage digital, le développement front-end représente le code technique HTML / CSS / JS, ie le développement des éléments « visibles » et interactifs d’un produit / service digital. Le développement front-end inclut donc des notions de design d’interaction et tout simplement de design. Chez Audacy, les développeurs front-end sont des designers, et les designers savent naturellement coder en front-end.

  • Product owner (PO)

    Dans le milieu du digital, PO, signifiant Product Owner, désigne un rôle de plus en plus important dans les équipes. Le Product Owner est la personne référente d’un produit digital, ie la personne transverse étant censée avoir la vision la plus complète d’un produit. Ce rôle est proche d’un Project manager, mais se distingue par le fait que le Project manager a la responsabilité d’un projet. Son rôle s’arrête donc lorsque le projet en question est terminé. Le Product Owner a un rôle plus continu durant toute la vie du produit. Il est capable de retracer l’historique du produit, d’en expliquer les diverses itérations, et permet de conserver une consistence produit tout au long des cycles de vie du produit.

  • Définition du lean startup

    Le lean startup est une démarche d’innovation qui a pour la première fois été décrite par un entrepreneur et auteur américain, Eric Ries, dans son livre « Lean startup » en 2010.

    L’auteur met en perspective la démarche lean (de l’anglais « maigre »), inventée par Toyota dans les années 80, avec le contexte de la création de startup.

    Le lean startup est un état d’esprit entrepreneurial qui permet de multiplier les chances de succès de ses innovations, en utilisant une approche reposant sur des cycles itératifs de « Conception, Apprentissage, Mesure » (de l’anglais « Build, Learn, Measure »), et dont la finalité est d’apprendre pour petit à petit créer un business model viable.

    Le concept repose beaucoup sur la notion de test, d’apprentissage validé (« validated learning »), et de non gaspillage des ressources.

  • Définition du design thinking

    Le design thinking a été diffusé dès le début des années 80 par les frères Tom et David Kelley, fondateurs de l’agence IDEO. Ils font partie des premiers à avoir utilisé cette démarche afin de concevoir de nouveaux produits.

    Cette démarche d’innovation se déroule en cinq grandes phases : définir, imaginer, synthétiser, prototyper, tester.

    Cette démarche place le design au centre de la résolution de problématiques business.

  • Définition du terme Persona

    Le terme « persona » est courant et central dans le design d’expérience utilisateur. Un persona est un profil type d’utilisateur regroupant les caractéristiques socio-démographiques, les centres d’intérêt, et toutes autres données permettant de se représenter l’utilisateur de la façon la plus proche possible de la réalité. Afin de le constituer, plusieurs approches sont possibles. On peut commencer par émettre des assomptions pour ensuite les étayer ou les remettre en cause à travers des entretiens téléphoniques d’utilisateurs types. On peut aussi mener des recherches utilisateurs plus approfondies qui permettront directement d’obtenir un niveau de finesse plus important dans les données. Les persona sont ensuite utilisés dans la conception produit. Ils permettent aux différents intervenants du projet (designers, développeurs, marketers, etc.) de mieux contextualiser leur travail, et d’être plus efficaces dans la conduite de leurs missions.

  • Que signifie la co-conception ?

    La co-conception ou le co-design intègre la notion essentielle de collaboration. Historiquement, le rapport entre client et agence ou designer était un rapport cloisonné. L’un formulant une demande, et l’autre y répondant avec des idées créatives pour résoudre un problème. Certaines démarches décloisonnent aujourd’hui cette relation client-designer, en faisant participer à toutes les étapes de la création le client. Les équipes client participent ainsi activement au processus créatif en proposant des esquisses, au côté des designers professionnels. Ce travail collaboratif prend forme dans des ateliers de co-conception. Les participants de ces ateliers peuvent être très divers : client, designer, fournisseur, partenaire, etc.

  • Qu’est ce que l’ UI ?

    Le terme UI est beaucoup utilisé dans le digital, tout comme le terme UX. L’UI est un acronyme anglais signifiant « User interface », ce qui veut dire design d’interface. Le design d’interface a pour but de concevoir l’ensemble des composants de l’habillage graphique d’une solution digitale : définition des jeux de typographies, du style des formulaires, du design graphique des boutons d’actions, modals, cards, et autres composants de la solution. On utilise souvent une planche graphique (UI Kit) regroupant l’ensemble des composants lors de cette phase importante du design digital.

  • Que signifie le terme « idéation » ?

    Le terme « idéation » est beaucoup utilisé dans la culture business anglo-saxonne (« ideate »). Il s’agit d’un processus qui permet de générer des idées créatives en amont d’un nouveau projet. Il correspond à une phase stratégique d’un projet qui consiste à prendre du recul et à élargis le champ des possibles pour ensuite réduire ce champ. Cette phase est recommandée dans la démarche design thinking, fonctionnant en cinq étapes : empathie, définition, idéation, prototype, test.

  • Qu’est ce qu’un plan de taggage (tag management) ?

    Un plan de taggage (tag management) consiste à intégrer des étiquettes de codes à des positions clefs d’un site internet, afin de pouvoir mieux comprendre les parcours des utilisateurs sur un site. C’est un outil indispensable pour affiner les analyses statistiques, et mesurer la performance d’une stratégie digitale.

  • Qu’est ce qu’un prototype HTML ?

    Un prototype HTML est un outil utilisé en amont de la création de solutions digitales. Il s’agit d’une maquette interactive de la future solution, intégrant des éléments de code front-end. Un prototype peut-être « grisé », c’est-à-dire sans contenus textes et visuels, traçant ainsi la structure globale de la future solution digitale, ou « full-design », c’est-à-dire complété d’une charte graphique.