Une communauté n’est pas une fonctionnalité

Créer une communauté autour de son produit, de sa marque est devenu un must have de toutes les startup. Mais de l'amorçage d'un projet et de son MVP (Minimum Viable Product) au développement d'une communauté, il faut savoir centrer ses efforts sur le plus important : créer de la valeur pour les utilisateurs.

Dans le cadre de mes missions digitales quotidiennes, j’ai travaillé sur de nombreux cahiers des charges de projets innovants pour des start-up ou de plus grandes entreprises. Autant que je me souvienne, les caractéristiques communautaires ont souvent fait partie de ces projets (et tout récemment encore). Fondateurs, responsables technique et marketeurs ajoutent encore « communauté » comme une fonctionnalité essentielle d’un M.V.P.

Avant que Facebook ne soit Facebook, l’ajout de fonctionnalités de la communauté était limité aux forums, aux commentaires, ou à une notation collaborative. Mais depuis sept ou huit ans, cela signifie toujours construire une liste d’amis, une solution de messagerie ou de chat, un profil utilisateur complet, des pages ou des groupes, le tout au-dessus d’une caractéristique principale comme un mur, un forum, une liste de questions, etc.

Si vous vous reconnaissez dans ce discours, permettez-moi de vous arrêter une seconde. Construire une communauté n’est pas une fonctionnalité, c’est une philosophie tout entière que vous avez besoin de développer à partir de la base en commençant à enlever ces dites fonctionnalités et en revenant au principe même d’une communauté et de son but pour votre projet : rapprocher les utilisateurs avec des intérêts communs. C’est ainsi qu’ont débuté facebook, linkedin, twitter ou pinterest, avec des produits simples ciblant une base d’utilisateurs précis, avec un intérêt commun : profils étudiants, profils professionnels, actualités en temps réel et collecte d’images.

Créer tout d’abord de la valeur par des interactions impliquant un utilisateur unique.

Si votre volonté est de construire une communauté, alors vous devez commencer par définir les valeurs que cette communauté partage, quel est leur intérêt commun, à quels problèmes sont-ils confrontés en tant que communauté.

La plupart des produits peuvent exister sans aucune fonctionnalités communautaire. Vous concentrer sur la fonction première de votre projet vous permet de différencier votre produit de la compétition. En comprenant les besoins et les comportements de vos utilisateurs sur cette série d’interaction impliquant un utilisateur unique, vous créez une valeur à vos utilisateurs.

En résumé, construisez, testez et optimisez des fonctionnalités qui permettront à vos utilisateurs d’être actifs de façon récurrente. Générer leurs de la valeur sans nécessiter qu’un autre utilisateur participe à ce processus. Assurez-vous que ces fonctionnalités sont conformes à la philosophie de votre produit.

Construisez votre communauté de l’extérieur

Construire des aspects communautaires signifie concurrencer Facebook. Il y a peu de probabilités que vous soyez en mesure de proposer une meilleure solution vous permettant de retenir les utilisateurs sur votre produit, et cela va prendre beaucoup de temps, d’argent et d’efforts.

Vous n’avez pas besoin de construire ces fonctionnalités pour commencer à construire votre communauté, vous pouvez le faire grâce à leurs produits (groupes et pages Facebook, Twitter, Youtube, …). Tant que vous conduisez la conversation, vous serez en mesure de rassembler les utilisateurs autour de vous, de suivre les interactions impliquant de multiples utilisateurs. Analysez-les, testez et apprenez sur la façon de leur créer de la valeur, construisez la reconnaissance de votre marque, et apporter du trafic vers votre produit. Tout cela peut se faire sans une seule ligne de code!

Combinez vos apprentissages dans un excellent produit

Si votre produit crée de la valeur par une interaction n’impliquant qu’un utilisateur unique. Et si votre acquisition utilisateur commence à être virale via les réseaux sociaux existants (base de tout modèle économique communautaire). Alors concentrez vous sur le développement de fonctionnalités impliquant de multiples utilisateurs. Ces nouvelles fonctionnalités qui permettent à vos utilisateurs de s’engager en dehors de leur premier cercle, augmenterons la rétention et l’acquisition de nouveaux utilisateurs de votre produit.

Mais ne pas réinventer la roue, les apis permettent de se connecter, de migrer automatiquement la liste d’amis, d’apporter les discussions de la où il se produisent naturellement (oui les internautes ne communiquent plus que sur ces plateformes, les sections commentaires de WordPress ou de tumblr sont devenus des déserts en faveur de facebook, linkedin, instagram ou slack). Cela vous permettra également d’éviter la sensation de «désert» et de donner au contenu de votre produit une portée en dehors de celui-ci.

Je vous concède que cette vision n’est pas la voie royale, je suis sûr que vous pouvez trouver de nombreux exemples de produits qui ont fait tout le contraire et ont réussi, mais soyez prêt à vous retrouver en situation d’échec à un moment, la plupart l’ont été. Cette vision est plus pragmatique, elle permet d’apprendre à maîtriser des interactions entre de multiples utilisateurs en évitant de consommer du temps et de l’argent dans un processus de design / développement long et compliqué.




Posted in Non classé